VIE RETROUVEE (ou la Grâce improbable)

Improvisation sur un petit poème, l’éternité d’Arthur R, nécessité des convalescences.

Image d’en-tête: le parc Vellefaux de l’hôpital Saint-Louis.

Roses. Un textes sur le os et les corps décharnés qui ressuscitent, Bible ouverte, les oiseaux chantent dans la chapelle renaissance, décrépie, et belle pour cela.

Le son est coupé depuis le Brexit et l’augmentation des droits WordPress du blog, cf facebook.

« 

Toi dans la mer

Le soleil à l’envert

Le sens retrouvé c’est

Quoi, l’éternité?

La mer dans la terre

Toi dans l’eau claire

Un rêve émergé

C’est

Un île retrouvée

Par les cieux fendant l’air

Coeur Coléoptère

Des ailes irisées

C’est tes cils réveillés

Un oiseau sur les vagues

Bonheur minéral

Le cri d’un juvénal

De Grasse à la Camargue

Etat de grâce Innée…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s